Diego El Cigala au Festival de Fés

Diego El Cigala au Festival de Fés

Diego El Cigala est considéré comme l'un des chanteurs flamenco les plus novateurs aujourd’hui, ses divers voyages musicaux l’ont poussé vers la musique cubaine ou le tango argentin. Passionnée, profonde, intense et tendre, la voix de Diego El Cigala s’inscrit parfaitement dans l’esprit  décrit», cette émotion qui frôle la perte des sens tel  le «tarab» arabe.

Le “duende” dérive, au sens étymologique du terme, de l’expression : “dueño de la casa” (maître de la maison). Le duende serait un esprit qui, d’après la tradition populaire, viendrait déranger l’intimité des foyers. Son second sens est enraciné dans la région andalouse. Le duende désignerait alors “un charme mystérieux et indicible”, rencontré dans les moments de grâce du flamenco, apparentés à des scènes d’envoûtement.

Terrestre comme le veut la passion du flamenco, mais aérien dans son inspiration, Diego Al Cigala est devenu très vite un maître du «cante jondo», le chant profond de cette tradition dans laquelle excellent les gitans comme lui issu d’une famille liée à cette tradition.

Artistes